Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Rôle des espèces réactives de l’oxygène et des récepteurs aux œstrogènes dans les effets vasculaires d’un extrait de thé vert sur des rats femelles de souche Wistar

Résumé Le thé vert est connu pour ses multiples propriétés thérapeutiques. Dans cette étude nous avons montré que le polyphénol majeur du thé vert, l’épigallocatéchine gallate est capable d’entrainer une relaxation du muscle vasculaire chez le rat. Cette relaxation exige la présence de l’endothélium et est médiée par le monoxyde d’azote. La présence d’un antagoniste des récepteurs aux œstrogènes n’affecte pas la relaxation induite par l’extrait de thé. Par contre, cette relaxation est affectée par la présence d’un antioxydant et de l’inhibiteur de PI3-kinase, suggérant l’implication d’une voie de signalisation rédox-sensible. Mots clés : espèces réactives de l’oxygène ; récepteurs aux œstrogènes, polyphénols, thé vert.


Auteur(s) : KANE MO, FALL AD, GUEYE PM, DOUPA D, SCHOTT C, SALL/DIALLO A, SCHINI-KERTH V
Pages : 1-8
Année de publication : 2011
Revue : Journal des Sciences et Technologies
N° de volume : 9
Type : Article
Mise en ligne par : KANE Modou Oumy