Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Intérêt de la scintigraphie rénale au 99mtc-dtpa dans la prise en charge du syndrome de la jonction pyelo-urétérale : étude rétrospective a propos de 102 cas au centre de médecine nucléaire de l’hôpital ibn sina de rabat en collaboration avec le service de

Le but de l’étude était de faire une exploration physio-fonctionnelle non invasive et peu irradiante par le biais de la scintigraphie rénale dynamique au 99m Tc-DTPA pour une exploration de la perméabilité des voies urinaires excrétrices afin d’optimiser la prise en charge et le suivi de ces patients. La population de l`étude était constituée de 102 patients dont l’âge moyen était de 7,65 ans avec des extrêmes allant de 3 mois à 15 ans avec un sexe ratio (M /F) de 1,61. Elle a bénéficié d’une scintigraphie rénale dynamique au 99m Tc-DTPA. Les images étaient acquises à l’aide d’une gamma caméra à grand champ, munie d’un collimateur parallèle de faible énergie et à haute résolution sur une durée de 30 min dont une phase vasculaire de 01minute et une phase parenchymateuse de 39 min. L'enfant était en décubitus dorsal, les détecteurs en regard de la région lombaire et l’exploration complétée par une acquisition statique d’une image post-mictionnelle d’une minute, en incidence postérieure. Une épreuve au furosémide a été pratiquée sur l’ensemble des patients. Le néphrogramme isotopique mettait en évidence un groupe I en faveur d’une obstruction d’allure organique chez 70 patients (68,62%); 25 patients (24,51%) formant le Groupe II ; compatible avec une obstruction fonctionnelle et 7 patients (6,8%) constituant le groupe III réalisant une réponse indéterminée avec examen non contributif. Mots clés: SJPU- Scintigraphie rénale-99mTc-DTPA


Auteur(s) : NDONG B, MBAYE G, BATHILY E A L, DIOP O, et al
Pages : 1-14
Année de publication : 2014
Revue : Journal Sciences.
N° de volume : Vol. 14, N° 1
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Ousseynou