Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

PLACE DE LA SCINTIGRAPHIE OSSEUSE DANS LE BILAN D’EXTENSION DES METASTASES OSSEUSES DU CANCER DU SEIN AU SENEGAL : ETUDE PRELIMINAIRE A PROPOS DE 40 CAS.

L’étude portait sur 40 patientes âgées de 26 à 84 ans avec une moyenne de 46,9 et un écart type de 13 ans. Le cancer du sein droit prédominait avec 62.5 % contre 32.5 % pour le sein gauche. Seul deux cas de cancer bilatéral étaient retrouvés (5 %). Douze(12) patientes (30%) présentaient une hyperfixation. Parmi ces dernières, 11 présentaient des localisations multiples à type d’hyperfixations diffuses et focales (91,67 %) et 1 cas (8,33%) avait une localisation unique et focale (solitaire en L4). Deux patientes (5%) avaient une scintigraphie non contributive. La moyenne d’âge des patientes métastatiques était de 54,5 contre 44 ans pour celles ne présentant pas de métastase (P =0,16). Parmi les premières, 9 /12 avaient un cancer du sein droit, 1/12 du sein gauche et 2/12 une forme bilatérale (P=0,016.).Parmi les patientes présentant des localisations osseuses multiples (11/12), nous avions retrouvé sur le squelette axial 7 qui avaient une localisation au grill costal ; 5 au rachis, 5 à la ceinture pelvienne et 5 au niveau du crâne. Deux localisations siégeaient au squelette appendiculaire. Parmi les patientes métastatiques, 25% avaient des fixations extra osseuses associées du radio-traceur. Les sites les plus fréquents étaient le poumon (40%), le cœur, la rate et l’estomac qui représentaient chacun (20 %).


Auteur(s) : Diop O. (a)*, NDong B. (a), Bathily E.A.L. (a), Sow Diop W. (a), Senghor R.S. (a), Leye M.M.M(c) Mbaye G. (b) , Diouf L.A.D. (b) Kabré S.G.A. (a),Ndia
Pages : 57-62
Année de publication : 2014
Revue : Revue CAMES SANTE
N° de volume : Vol 2, N° 1
Type : Article
Mise en ligne par : BATHILY El Hadji Amadou Lamine