Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Résultats à court terme des laparotomies itératives pour occlusions intestinales post-opératoires

L’occlusion intestinale aiguë (oIA) survient en moyenne chez 6 à 11% des patients ayant eu une laparotomie. elle apparaît moins redoutable de nos jours. Le but de cette étude était de rapporter les résultats du traitement par laparotomie, en terme de morbidité et de mortalité, des patients opérés pour oIA par brides et /ou adhérences post-opératoires dans notre service. De janvier 1997 à décembre 2002 nous avons colligé les dossiers de 59 patients opérés pour oIA, ayant un ou plusieurs antécédents de laparotomie et dont l’exploration chirurgicale par laparotomie objectivait des brides et/ou adhérences. Il s’agissait de 33 hommes (55,9%) et 26 femmes (44,1%) d’un âge moyen de 38 ± 12 ans. Le temps moyen de la réanimation pré-opératoire était de 24 heures. Chez 54 patients (91,5%), l’intervention chirurgicale était réalisée dans les 24 premières heures après l’admission. Dans 5,1% des cas, elle l’a été dans les 36 heures, et dans 3,4% dans les 48 heures. Le taux de mortalité était de 5,1% et concernait trois patientes qui présentaient toutes une nécrose intestinale lors de l’exploration chirurgicale. Le taux de résection intestinale était de 25,4% dont 53,3% pour nécrose intestinale et 46,7% pour traumatisme intestinal. Le taux d’incidents per-opératoires était de 13,5% dont 1 cas de splénectomie d’hémostase pour décapsulation de la rate. Le taux de complications post-opératoires était de 10,2%. Même au prix d’une morbidité plus élevée, nous préconisons dans notre contexte d’exercice une intervention chirurgicale précoce encadrée d’une bonne réanimation afin de minimiser le risque de mortalité liée à la nécrose intestinale.


Auteur(s) : Dieng M, Cissé M, Sanou A, Konaté I, Kâ O, Baillet AG, Abarchi H, Dia A, TOURE CT.
Pages : 120-123
Année de publication : 2011
Revue : Journal Africain de Chirurgie
N° de volume : volume numéro 2
Type : Article
Mise en ligne par : KA Ousmane