Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

L'éducation dans la famille immigrée: une étude de quelques romans de Buchi Emecheta et de William Boyd

Plus de vingt ans après la publication de Second-Class Citizen (1974) de Buchi Emecheta, William Boyd évoque la question migratoire dans ses romans comme A Blue Afternoon (1993) et Armadillo (1998), une séquence temporelle qui renseigne déjà sur ce qui est communément appelé ‘The Age of Migration’. L’une des équations majeures qui ont toujours accompagné ce grand mouvement migratoire est la question linguistique qui met en jeu une sorte de « marché aux langues » où les langues augmentent ou perdent en valeur dans le pays d’accueil. Dans les récits d’Emecheta et de Boyd, la langue d’origine des Nigérians et des Européens de l’Est, qui arrivent dans le pays d’accueil, passe du marché à l’abattoir.


Auteur(s) : DIA, Baïdy
Pages : 96 à 112
Année de publication : 2015
Revue : ESCA Research Papers
Type : Article
Mise en ligne par : DIA Baïdy