Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La notion d’agélè dans le système pédagogique platonicien

Résumé : L’évolution sémantique et diachronique de la notion d’agélè d’Homère à Platon est retracée dans l’emploi du terme pour désigner un «groupe» ou un «troupeau» d’animaux sauvages ou domestiques et dans le glissement de ce sens chez les auteurs archaïques et classiques pour signifier «le groupe» humain de jeunes gens, d’hommes ou de femmes d’âge mûr. De Pindare, en passant par les auteurs tragiques, comiques, historiens, philosophes jusqu’à l’époque tardive de la littérature grecque le terme agélè s’est surtout développé dans le système pédagogique spartiate établi sous Lycurgue. Les textes de Platon, Xénophon et Plutarque en sont les principales sources pour l’étude de l’évolution du sens d’agélè dans cet article. Dans les cités de la République et des Lois, Platon a conçu des systèmes pédagogiques qui ont pris en compte le critère d’âge pour les différentes étapes d’apprentissage des techniques et connaissances. Grand admirateur des civilisations crétoise et spartiate Platon adapte le terme agélè ou agéla aux groupes d’enfants ou de jeunes gens (garçons ou filles) appelés à recevoir l’éducation libérale de la cité. En effet, il divisera l’évolution biologique en étapes auxquelles correspondent des groupes et classes d’âge des citoyens. Il n’emploie pas agélè dans ce sens dans La République, mais il tient bien compte de cette réalité spartiate dans l’apprentissage des gardiens qui suivent le même parcours pédagogique. L’emploi du mot fut plus fréquent dans le système pédagogique des Lois. Toutefois, dans les deux œuvres Platon s’appuie sur les critères d’âge pour appliquer son programme pédagogique. La touche personnelle de Platon est de voir à la fois dans ce système l’utilité pédagogique et politique. En effet, l’ensemble des citoyens libres de la polis ont appris et assimilé les mêmes connaissances, suivant les mêmes méthodes avec les mêmes garanties de succès. Cette transmission se fait par étapes et par groupe ou classe d’âge, de zéro à cinquante ans, en théorie et en pratique. Platon a recherché dans cette option l’utilité pédagogique pour rendre un citoyen parfait. L’autre aspect concerne l’utilité politique de cette méthode d’apprentissage. En effet, l’unité de la cité est d’abord recherchée dans l’éducation des jeunes générations par laquelle elles découvrent leurs droits et leurs devoirs, consolident leur unité et leur solidarité au sein de la communauté. La notion d’????? dans le système pédagogique platonicien Le regroupement des jeunes générations en bandes de garçons et de filles de même âge pour un programme pédagogique orienté vers l’unité et l’intérêt de l’État a suffi à Platon à justifier l’utilité de la prise en compte de la notion d’????? dans son système éducatif. Mots-clés : ??? (ilè), ????? (agélè), troupeau, groupe d’âge, classe d’âge, pédagogie, utilité pédagogique, politique, utilité politique, État, cité, connaissances, éducation.Platon, Pindare, Xénophon, Plutarque, Athénée, Crète, Sparte.


Auteur(s) : Djibril AGNE
Pages : p. 68-88
Année de publication : 2017
Revue : Lucida Intervalla
N° de volume : 46 (2017)
Type : Article
Statut Editorial : Revue scientifique internationale, en ligne
Mise en ligne par : AGNE Djibril