Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

PRISE EN CHARGE DES VOLVULUS DU GRELE (VG) AU SERVICE DE CHIRURGIE GENERALE DU CHU ARISTIDE LE DANTEC DE DAKAR

Introduction: Matériel et méthodes : Résultats : Le volvulus du grêle (VG) est une cause rare d'occlusion du grêle. Il constitue une urgence chirurgicale et son diagnostic est généralement per-opératoire. Le but de notre travail était de rapporter notre expérience dans sa prise en charge. il s'agissait d'une étude rétrospective descriptive sur une période de 6 ans (janvier 2008 à décembre 2013), répertoriant 20 cas de VG. Nous avons étudié les paramètres épidémiologiques, diagnostiques, les modalités thérapeutiques ainsi que leurs résultats. la population de notre étude représentait 8% de l'ensemble des occlusions intestinales aiguës plaçant le VG au 3ème rang des étiologies, derrière le volvulus du côlon pelvien et les occlusions sur bride. Il y avait une prédominance masculine (60%) avec un sex-ratio de 1,5. L'âge moyen était de 44,1 ans (19-82 ans). Quatorze patients avaient un antécédent de laparotomie. Le délai moyen de consultation était de 3,2 jours (1-7 jours). La douleur était présente chez tous les patients, associée à des troubles du transit dans 75% des cas et un météorisme dans 80% des cas. La radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP) montrait des niveaux hydro-aériques dans 75% des cas. Le scanner, réalisé chez 7 patients (35%), mettait en évidence un signe du tourbillon chez 5 patients (71%) faisant évoquer le diagnostic de VG. Tous les patients ont bénéficié d'une laparotomie exploratrice mettant en évidence 15 VG secondaires à une bride et 5 VG primaires. Les anses étaient saines dans 10 cas (50%), ischémiées dans 6 cas et nécrosées dans 4 cas. Douze patients ont bénéficié d'une détorsion avec section de bride, 4 d'une détorsion simple, 2 d'une résection-anastomose et 2 d'une résection-stomie. Les suites étaient simples dans 12 cas (60%). La morbidité était de 35% (3 suppurations pariétales, 2 fistules digestives, 1 éviscération, 1brûlure péri-stomiale). Deux réinterventions ont été réalisées : une résection-anastomose du grêle pour fistule entéro-cutanée, et une cure d'éviscération par points totaux. Un patient est décédé suite à un choc septique avec défaillance multi-viscérale. La durée moyenne d'hospitalisation était de 17 jours (5-85 jours). Conclusion : affection avec une morbi-mortalité relativement élevée, surtout dans nos pays en voie de développement, la VG doit rester présent à notre esprit devant tout syndrome occlusif sur abdomen cicatriciel.


Auteur(s) : AO TOURE, M THIAM, M SECK, O THIAM, ML GUEYE, M CISSE, O KA, M DIENG, CT TOURE
Pages : 1976 - 1980
Année de publication : 2016
Revue : J AFR CHIR DIGEST
N° de volume : 16(1) :
Type : Article
Mise en ligne par : SECK Mamadou