Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evolution des communautés de petits mammifères et leurs parasites intestinaux dans le sahel sénégalais dans le contexte de la mise en place de la Grande muraille Verte.: OHMI, CNRS UCAD.

Dans le cadre de la mise en place de la grande muraille verte (GMV) au coeur du Ferlo sénégalais, nous avons étudié les micromammifères et leurs parasites intestinaux comme indicateurs écologiques des changements environnementaux en cours. Dans ce but, nous avons effectué un inventaire exhaustif dans les sites de Tessékéré et de Labgar, suivi de l’analyse des déterminants de la diversité spécifique des rongeurs afin de tester diverses hypothèses liées à l’influence des modifications d’habitat. Durant trois missions effectuées entre 2010 et 2011, 1964 nuit-pièges nous ont permis de capturer près de 300 rongeurs appartenant à 4 espèces. Les prospections de nuit nous ont permis de capturer des rongeurs non piégeables et d’observer plusieurs autres espèces d’Oiseaux et de Mammifères. La communauté de Rongeurs présente semble montrer les premiers effets de la mise en place de la GMV, tant au niveau de sa diversité qu’au niveau des abondances observées par type d’habitat. L’analyse parasitaire a montré dans cette étude que les Cestodes parasitent environ 12% des rongeurs et spécialement les Gerbillinés et les Nématodes environ 14% et toutes les espèces de rongeurs rencontrées dans la zone.


Auteur(s) : Thiam M., Ba K., Ndiaye A., Diouf M., Ndour R. & Granjon L
Pages : 75-85.
Année de publication : 2012
Revue : Les cahiers de l’observatoire International «Homme-Milieux» Tessekéré. Dakar, Sénégal
N° de volume : 2
Type : Article
Mise en ligne par : THIAM Massamba