Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Vers une structuration auto-stabilisante de réseaux ad hoc

Dans cet article, nous proposons un algorithme de structuration auto-stabilisant, distribué et asynchrone qui construit des clusters de diamètre au plus 2k. Notre approche ne nécessite aucune initialisation. Elle se fonde uniquement sur l’information provenant des noeuds voisins à l’aide d’échanges de messages. Partant d’une configuration quelconque, le réseau converge vers un état stable après un nombre fini d’étapes. Nous montrons par preuve formelle que pour un réseau de n noeuds, la stabilisation est atteinte en au plus n + 2 transitions. De plus, l’algorithme nécessite une occupation mémoire de (u + 1) log(2n + k + 3) bits pour chaque noeud u où u représente le degré (nombre de voisins) de u et k la distance maximale dans les clusters. Afin de consolider les résultats théoriques obtenus, nous avons effectué une campagne de simulation sous OMNeT++ pour évaluer la performance de notre solution.


Auteur(s) : Mandicou BA, Olivier Flauzac, Bachar Salim Haggar, Rafik Makhloufi, Florent Nolot et Ibrahima Niang
Pages : 119-141
Année de publication : 2014
Revue : Revue Africaine de la Recherche en Informatique et Mathématiques Appliquées (ARIMA Journal)
N° de volume : 17
Type : Article
Statut Editorial : Abstracté et Indéxé
Mise en ligne par : BA Mandicou