Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Traitement chirurgical du ptérygion chez le mélanoderme: résultats comparatifs entre l’autogreffe conjonctivale versus la mitomycine C

But : Comparer les résultats de deux techniques chirurgicales dans le traitement des ptérygions bilatéraux. L’excision associée à l’autogreffe conjonctivale ou à l’application de mitomycine C. Patients et méthodes : Une étude prospective a été réalisée entre octobre 2009 et Mars 2010 à la Clinique Ophtalmologique de l’Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar. Elle a permis d’inclure 30 patients qui avaient un ptérygion bilatéral primaire ou récidivant opérés dans le service, soit 66 ptérygions. Nous avons défini 2 groupes selon la technique chirurgicale utilisée : le groupe 1(excision associée à l’application de mitomycine C) et le groupe 2 (excision associée à l’autogreffe conjonctivale). Résultats : L’âge moyen était de 41,43 ± 14,19 ans. Le sex ratio était de 0,43. Le groupe 1 comprenait 51,52% des ptérygions, dont 58,82% au stade II. Le groupe 2 comprenait 75% de ptérygions au stade II. Dans le groupe 1, le taux de récidive était de 12% avec un délai moyen de 41,25 jours. Elle concernait 2 ptérygions primaires (1 stade IV et 1 stade III) et 2 ptérygions récidivants (stade II). Dans le groupe 2, le taux de récidive était de 12,5%, avec un délai moyen de 30 jours. Elle concernait 3 ptérygions primaires (2 stade IV et 1 stade III) et 1 ptérygion récidivant (stade II). Conclusion : Les deux techniques paraissent équivalentes en termes de taux de récidive. L’application de mitomycine C donc représente une bonne alternative à l’autogreffe.


Auteur(s) : H Kane, PA Ndoye Roth, AS Sow, AM Wane, JM Ndiaye, I Elhakour, AM Ka, JP Diagne, HM Diallo, M Nguer, EA Ba, ME Demedeiros Quenum, PA Ndiaye, MR Ndiay
Pages : 39 - 44
Année de publication : 2016
Revue : société ouest africaine d’ophtalmologie
N° de volume : 1
Type : Article
Statut Editorial : internationale
Mise en ligne par : SOW Aboubacry Sadikh