Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Parcs arborés et bois sacrés : quels modes de régulation territoriale pour la conservation des ressources végétales au Sénégal ?

Un regard croisé a été jeté sur les pratiques dans les paysages boisés du Delta du Saloum et de la Basse Casamance où deux terroirs dans lesquels des parcs arborés et des bois sacrés, soumis à des dynamiques naturelles et anthropiques, sont assez remarquables. Dans le Delta du Saloum, les parcs arborés donnent une empreinte aux stratégies traditionnelles de gestion des espaces forestiers ; en Basse Casamance, les bois sacrés reflètent l’emprise du culturel et du cultuel dans le maintien forestier. Ces terroirs posent le problème de la durabilité des ressources végétales et de l’efficacité des systèmes de gestion communautaires. L’approche méthodologique est basée sur des techniques d’enquête utilisées à travers les interviews d’une part et d’autre part les inventaires forestiers appliqués permettant de caractériser les espaces étudiés. Les résultats de la recherche mettent en exergue les modes de régulation communautaire qui s’imposent dans la conservation et le maintien des espaces boisés, au Saloum et en Basse Casamance.


Auteur(s) : MBAYE Edmée, BADIANE Sidia Diaouma, NDIAYE Aminata, KANE Alioune, COLY Adrien
Pages : 135-149
Année de publication : 2015
Revue : Les cahiers de l’Interdisciplinaire Groupe de Recherche sur l’Afrique Contemporaine (IGRAC)
N° de volume : N°11
Type : Article
Mise en ligne par : BADIANE Sidia Diaouma