Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

IMPACT DE L’ACTIVITE PHYSIQUE SUR LA

Résumé L’obésité est un facteur de risque de survenue de maladies chroniques telles que le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires et respiratoires, et certaines formes de cancers. Des études ont montré les effets bénéfiques de la pratique d’activité physique régulière sur la prise de poids et surtout au niveau cardiovasculaire. Le but de cette étude est d’évaluer les effets des travaux champêtres (activités à forte dépense énergétique) sur la survenue de l’obésité et de ses complications. Cette étude prospective et descriptive a été réalisée sur un échantillon de 84 femmes résidant à Ziguinchor et réparties en deux groupes (F1 et F2) selon leur statut sédentaire ou non. Les paramètres mesurés sont le poids, la taille, l’Indice de Masse Corporelle(IMC), la fréquence cardiaque et la pression artérielle. Pour chaque groupe, les sujets sont répartis selon les critères de classification de l’hypertension artérielle (HTA) et de l’IMC par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’International Obesity Task Force (IOTF). Nous avons déterminé le nombre de femmes en surpoids, le nombre d’hypertendues et procédé à la comparaison des pourcentages que représente chaque effectif par rapport à l’échantillon dont il appartient. Dans la population sédentaire, 26.83 % sont en surpoids, 9.76 % sont classées obèse. Par contre, dans la population active, 6.98 % sont en surpoids. Nous n’avons pas retrouvé de sujet obèse au sein de cette population. Le nombre d’hypertendues est plus élevé dans le groupe des sédentaires (34.15 % vs 9.30 %). Les moyennes de poids et d’IMC sont significativement plus élevées chez les sédentaires (avec respectivement p = 0.02 et p = 0.026). Les travaux champêtres effectués par les femmes de Ziguinchor pourraient entrainer une dépense énergétique qui induirait une diminution du poids ainsi qu’une régulation de la pression artérielle. Mots clés : sédentarité – activité physique - travaux champêtres – obésité – maladies chroniques Summary Obesity is a risk factor of chronic diseases as fat diabetes, cardio-vascular and respiratory diseases and some typical cancer. Studies have shown beneficial effect of practical regular physical activity on seize weight and mostly on cardio-vascular level. The aim of this study is to evaluate the field work’s effect (activity of highly energy expense) on obesity’s coming and her complications. This prospect and descriptive study has been realized on a sample of 84 women resident in Ziguinchor and divided on two groups (F1, F2) according to their status sedentary or not sedentary. The parameters measured were weight, height, Body Mass Index (BMI), heart frequency and blood pressure. For each group, subjects are divided according to classification of World Health Organization (WHO) and International Obesity Task Force (IOTF) (high blood pressure and BMI).We’ve determined fat women number, hypertensive women number. After we made parallel between each strength percentage. In sedentary population,26.83 % have high weight, 9.76 % are obese. Contrary to sedentary population, in active population 6.98 % have high weight but there isn’t obese. Hypertensive number is most high in sedentary group (34.15 % vs.9.30 %). The average of weight and BMI are significantly high in the sedentary subject(with respectively p = 0.02 and p = 0.026). Field works made by Ziguinchor’s women would be able to cause an energy expense which would be able to induce a reduction of weight and a regulation of blood pressure. Keywords: sedentary –physical activity -field works –obesity – chronic disease


Auteur(s) : Seck A1, Diop M2, Ba F3, Ba A¹,Sar FB4, Faye J2 , Mboup D2 ,
Pages : 19-26
Année de publication : 2013
Revue : Journal des Sciences et Technologies
N° de volume : Vol 11, n°
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Mountaga