Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Impacts des contextes culturels sur les activités langagières en didactique du FLS en France et au Sénégal

Dans cet article, nous avons questionné les contextes culturels dans l’apprentissage du français pour mieux comprendre les activités langagières dans deux contextes différents, en France et au Sénégal. La réflexion part de l’idée que favoriser la maîtrise du français est l’objectif principal, explicite ou implicite, de l’enseignement/apprentissage de la langue. Des lectures nous ont permis de trouver que les études autour de cette question mettent l’accent sur les acteurs, les contenus, les objets et les outils, les méthodologies, les activités de classe. Or il est démontré que l’intérêt didactique de l’étude de(s) contexte(s) de scolarisation pour la compréhension des comportements verbaux des apprenants pendant l’acquisition et l’appropriation de la langue est un champ à exploiter. La communication interroge les contextes d’apprentissage du FLS. Elle revisite les concepts d’activités langagières et de culture en FLS. Elle met l’accent sur les impacts des contextes culturels, sur l’activité langagières, sur les situations culturelles et leurs conséquences sur les l’apprentissage de la langue en FLS dans deux cadres différents. Il a été observé des activités langagières et recueilli des productions écrites des apprenants. Cette démarche est soutenue par la méthode comparative. Celle-ci met en exergue les ressemblances et les spécificités à travers la description des contextes d’apprentissages du FLS, l’approche conceptuelle du FLS, des contextes culturels, des activités langagières, de l’analyse des impacts des contextes culturels sur les interactions verbales des apprenants. Pour les apprenants du FLS en France et au Sénégal le français est la langue officielle du pays mais ne demeure pas le moyen de communication au sein de la famille. En effet, les apprenants évoluent en milieu familial avec une culture distincte de celle qui est véhiculée par l’école. Nous notons que les contextes culturels diffèrent et restent différents de ceux des cadres scolaires. Les contextes culturels, tributaires des milieux extrascolaires, ont des impacts multiples et variés sur les activités langagières des apprenants. Ces impacts impriment leurs marques et déterminent les comportements langagiers, communicatifs, culturels et interculturels des élèves.


Auteur(s) : Fatima Davin-Chnane et Ousseynou Thiam
Pages : 73-86
Année de publication : 2015
Revue : Téraèdre
Type : Article
Mise en ligne par : THIAM Ousseynou