Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Des pratiques culturales influent sur les attaques de deux ravageurs de la tomate dans les Niayes au Sénégal

La culture de tomate est attaquée par plusieurs ravageurs dont Helicoverpa armigera et Tuta absoluta. Dans le but d’évaluer l’effet des pratiques culturales de la tomate sur ces principaux ravageurs dans les Niayes (Sénégal), un échantillonnage de 98 parcelles est effectué, sur quatre cycles de culture en saison sèche, de 2012 à 2014. Les pratiques culturales sont recueillies par questionnaire lors des visites auprès des producteurs. Les résultats ont montré que l’incidence de H. armigera et de T. absoluta est négativement corrélée à la distance à la mer. La densité des plants dans les parcelles et la durée des plants en pépinière sont négativement corrélées à l’intensité des attaques de H. armigera et T. absoluta. Le nombre de traitements insecticides est négativement corrélé à l’infestation de T. absoluta. Le type de préparation du sol influe sur les infestations de T. absoluta. Les attaques de H. armigera varient en fonction du type d’irrigation. Les autres pratiques n’avaient pas d’effets sur les infestations de T. absoluta et H. armigera. Cette étude permet de connaître les relations entre les pratiques culturales et les insectes ravageurs de la tomate et peut ainsi renforcer les stratégies de gestion durable des bioagresseurs.


Auteur(s) : Diatte M, Brévault T, Sall-Sy D, Diarra K
Pages : 681-693
Année de publication : 2016
Revue : International Journal Biological and Chemical Sciences
N° de volume : 10
Type : Article
Mise en ligne par : DIARRA Karamoko