Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Épidémie de rougeole et de sa riposte en 2009, dans la région de Dakar, Sénégal

La région de Dakar (Sénégal) a connu une épidémie de rougeole durant l’année 2009, dans un contexte de contre performance du Programme Élargi de Vaccination (PEV). L’objectif de ce travail était d’étudier cette épidémie et l’efficacité de sa riposte. Il s’agit d’une étude épidémiologique transversale descriptive qui a porté sur tous les cas de rougeole confirmés au laboratoire ou par lien épidémiologique durant la période de juin à décembre 2009 mais aussi sur l’efficacité de la riposte mise en oeuvre. Les résultats ont montré que sur les 767 cas confirmés de rougeole, un peu moins du tiers soit 30 % ont été confirmés au laboratoire et le reste des cas l’a été sur la base de l’existence d’un lien épidémiologique avec un ou d’autres cas confirmés. L’âge minimal était de 4 mois et le maximum était de 35 ans. Les enfants âgés de moins de 5 ans représentaient 67,4 % des rougeoleux. La population masculine était la plus touchée (52,2 %). La majorité des enfants touchés n’étaient pas vaccinés (88,5 %). On constate que le district Sud a enregistré l’incidence la plus forte avec plus de 68 cas pour 100 000 habitants alors que sa couverture vaccinale des 3 dernières années était satisfaisante (moyenne de 82,2 %). La campagne de riposte a permis de vacciner 54 793 enfants âgés de 9 à 59 mois répartis sur les différentes zones à risque et de basse couverture soit un taux de couverture de 55,9 %. Aucun décès n’a été retrouvé. Au terme de cette étude, il est recommandé : i) de continuer de sensibiliser les parents sur l’intérêt de la vaccination ; ii) de combiner la vaccination de routine à des activités de supplémentation (Vit A par exemple) ; iii) d’organiser des campagnes nationales de vaccination avec le ciblage des groupes spécifiques (recrues, étudiants, réfugiés, etc.) ; et iv) d’instaurer une deuxième dose de vaccin qui permettrait de rattraper les enfants ayant échappé à la première vaccination et aussi de corriger les échecs primaires de vaccination chez ceux qui ont été vaccinés. Mots-clés : Épidémie - rougeole - Dakar


Auteur(s) : Ibrahima Seck (1),(3), Adama Faye (1),(3), Mamadou Makhtar Mbacké Leye (1),(3), Awa Bathily (2), Maty Diagne Camara (1), (3), Papa Ndiaye (1),(3), Ant
Année de publication : 2012
Revue : Santé publique 2012, volume 24, n° 2, pp. 121-132
Type : Article
Mise en ligne par : DIAGNE Maty