Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evaluation des connaissances, attitudes et pratiques des militaires féminins du rang de la zone militaire de Dakar (Sénégal), relatives au VIH/SIDA.

Le VIH/SIDA pose un véritable défi aux armées. Le Programme de lutte contre ce fléau des forces armées au Sénégal, fonde sa stratégie sur le changement de comportement de ses hommes et femmes. Objectifs : Evaluer les comportements à risque, facteurs d’exposition, connaissances, attitudes et pratiques des militaires féminins du rang de la zone militaire de Dakar face au VIH/SIDA. Méthode : Enquête épidémiologique transversale du 1 au 30 avril 2011 à l’aide d’un questionnaire. Résultats : 201 militaires féminins du rang inclus. La moyenne d’âge était de 23,5 ans20-27. L’instruction était de niveau secondaire dans 81 % des cas et universitaire chez 12 % des enquêtées. Elles avaient toutes déjà entendu parler du SIDA, et la connaissance des trois modes de transmission du virus était de 74,6 %, celle de trois moyens de prévention à 45,8 %, et 64,2 % citaient au moins deux modes de protection contre le VIH. Le préservatif était utilisé dans 60,7 % des cas lors des rapports sexuels occasionnels. Pour le dépistage, 65,7 % des enquêtées avaient déjà effectué un test. En cas de positivité, 40,7 % des enquêtées disaient accepter de partager ce résultat avec les parents, et 7,3 % avec les frères d’armes. 63,2 % de notre cible se déclaraient prêtes à travailler avec un camarade infecté par le VIH. Conclusion : Il est important de renforcer les acquis sur les connaissances, attitudes et pratiques déjà obtenus, de continuer la sensibilisation sur l’usage systématique du préservatif lors des rapports sexuels occasionnels et de faire la promotion du préservatif féminin.


Auteur(s) : B. DANFAKHA?, I. DIALLO?, G. LO?, MK. DIENG?, M. DIAGNE CAMARA?, A. FAYE? et P. NDIAYE?
Année de publication : 2015
Revue : Revue Internationale des Services de Santé des Forces Armées
Type : Article
Mise en ligne par : DIAGNE Maty