Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

LES DETERMINANTS DES ACCOUCHEMENTS A DOMICILE : ETUDE TRANSVERSALE DE JANVIER A DECEMBRE 2010 DANS LE DISTRICT SANITAIRE DE RANEROU AU SENEGAL

Introduction : Au Sénégal, le taux de mortalité maternelle est estimé à 392/100 000 naissances vivantes. Au Sénégal, l’accouchement a lieu quatre fois sur dix à domicile ; en milieu rural, ce phénomène est observé dans un peu plus de la moitié des cas. L’objectif de cette étude est d’analyser les déterminants des accouchements à domicile au sein du District Sanitaire de Ranérou au Sénégal. Patientes et méthodes : L’étude était de type transversal, descriptif et analytique. Elle portait sur les femmes en âge de procréer du district. Un sondage aléatoire à deux degrés a été effectué. Etait incluse toute femme en âge de procréer ayant accouché entre le 1er Janvier et le 31 Décembre 2010. La taille d’échantillon était de 400 femmes. Une analyse bivariée puis multivariée a été effectuée sur les logiciels Epi info 3.3.1 et R 2.2.9. Résultats : Les 400 femmes en âge de procréer avaient un âge moyen de 25,2 (±6,2) ans. L’âge variait de 16 à 42 ans. Les femmes qui habitaient au-delà de 5 km d’une structure sanitaire représentaient 59,5% de la population enquêtée. Pour rallier les structures de santé, elles se déplaçaient à l’aide d’une charrette dans 76% des cas. Elles avaient accouché à domicile dans 77,5% des cas. Au cours de l’accouchement, les positions adoptées étaient la position assise (60%), le décubitus dorsal (27%) et la position à genoux (13%). Les facteurs qui influaient sur les accouchements à domicile étaient la résidence à plus de 5 km de la structure sanitaire (OR ajusté =3,8 [1,1–13,5]) et la marche à pied pour s’y rallier (OR ajusté = 4,4 [1,1 – 20,8]). Les femmes qui accouchaient à domicile adoptaient moins la position de décubitus dorsal (OR ajusté = 0,1 [0,1–0,5]) et étaient aussi moins assistées par un personnel qualifié (OR ajusté = 10-3 [2 10.-4 - 7.10-3]). Conclusion : Il importe aux autorités sanitaires locales de renforcer la sensibilisation auprès des populations en vue de promouvoir la maternité sans risque.


Auteur(s) : M.M.M. LEYE, K. NIANG, M. DIAGNE CAMARA, A. FAYE, A. BA, M. DIONGUE, D. DIEDHIOU, I. SECK, P. NDIAYE, A. TAL-DIA
Année de publication : 2012
Revue : Journal de la SAGO, 2012, vol. 13, n°1
Type : Article
Mise en ligne par : DIAGNE Maty