Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Itinéraire thérapeutique des patients victimes d’un accident vasculaire cérébral.

Au Sénégal, les AVC sont au premier plan des affections neurologiques du fait de leur gravité et de leur fréquence. Notre objectif était de déterminer l’itinéraire thérapeutique et l’accès aux soins de patients victimes d’AVC afin d’apporter des améliorations dans l’organisation des filières de soins. Nous avons mené une étude descriptive transversale de Février 2012 à Mai 2012, elle a concerné 100 patients victimes d’AVC récents confirmés par l’imagerie cérébrale. L’âge moyen des patients était de 63 ans ; 52 % étaient de sexe féminin. 63 % venaient de la région de Dakar et parmi eux 52 % vivaient en zone semi-urbaine. Aucun patient n’avaient bénéficié de soins sur le lieu de l’AVC, 43 % avaient consulté dans un hôpital, parmi eux seuls 27 % avaient consulté au Service de Neurologie du CHU de Fann, 32 % en centre de santé, 13 % chez un tradipraticien, 9 % dans un poste de santé, 3 % dans une clinique privée, seuls 9 % ont été pris en charge par un neurologue avant 3 et 6 heures, 21% entre la 6 ème et la 24 ème heure, 29 % entre 24 et 72 heures et 32 % au delà de 72 heures. Les AVC ischémiques représentent 55 % aucun patient n’avait bénéficié de thrombolyse. Le traitement traditionnel socialement valorisé dans notre contexte reste accessoire dans les AVC. L’accès difficile aux services spécialisés, le défaut de thrombolyse constituent les problèmes majeurs dans la prise en charge des AVC au Sénégal.


Auteur(s) : Diop-Sène, MS, Ba Makhtar, Cissé, O, Gaye, NM, Ndiaye M, Diop,AG, Ndiaye MM.
Année de publication : 2015
Revue : Dakar medical
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Marième Soda