Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Les blocs auriculo-ventriculaires au cours du syndrome coronaire aigu (SCA): à propos de 24 cas.

Introduction:Les blocs auriculo-ventriculaires (BAV) sont fréquents au cours des syndromes coronaires aigus (SCA). Les objectifs de ce travail étaient de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et paracliniques des patients ayant présenté un BAV compliquant un SCA. Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective sur 6 ans portant sur 24 patients hospitalisés dans les services de cardiologie des 3 hôpitaux de la ville de Dakar pour SCA compliqué de BAV. Nous avons étudié les paramètres épidémiologiques, cliniques et paracliniques. Résultats : Vingt quatre cas de BAV sur 332 SCA étaient retrouvés soit une prévalence de 7,2%. Le sex- ratio (H/F) était de 3,8. L’âge moyen était de 62,9 ± 14,2 ans avec des extrêmes de 29 et 93 ans. La douleur de type angineux était présente dans 22 (91,7%) cas, la crise syncopale 4 (16,7%) cas et les vertiges 3 (12,5%) cas. La fréquence cardiaque moyenne était de 74,5 ± 22,7 battements par minute. Nous avons noté 21 cas de SCA avec sus décalage du segment ST (87,5%), 3 cas de SCA sans sus décalage du segment ST (12,5%). La localisation dans le territoire inférieur était la plus rencontrée dans 11 cas (46%). Dix cas (41,7%) de BAV de premier degré, 3 cas (12,5%) de BAV de second degré Möbitz I, 5 cas (20,8%) de BAV de second degré Möbitz II et enfin 6 cas (25%) de BAV de troisième degré ont été retrouvés. Trois patients étaient appareillés définitivement. La mortalité était de 12,5%. Conclusion: Les BAV sont des complications fréquemment retrouvées au cours des SCA. Ils sont de degré variable et leur prise en charge peut nécessiter la mise en place d’un pace maker définitif.


Auteur(s) : Ad. Kane, MB. Ndiaye, M. Diao, ID. Bambara, S. Pessinaba, M. Bodian, SA. Sarr, M. Thiam, M. Sarr, A. Kane, SA. Ba.
Pages : 243-251
Année de publication : 2011
Revue : Dakar Médical
N° de volume : 56
Type : Article
Mise en ligne par : SARR Simon Antoine