Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Rationalisation de la croyance et marchandisation des biens spirituels dans l’arène religieuse sénégalaise »

Nouvelles formes d’organisations religieuses, nouveaux mouvements politico-religieux, nous assistons à une forte vitalité de la sphère religieuse sénégalaise qui s’exprime par la pluralité et l’émergence de nouvelles formes d’organisations religieuses et de croyances. Sous le prétexte du mouvement cantakun, une émanation de la confrérie mouride, nous nous intéressons, pour parler de « religion » au processus de rationalisation dans l’arène religieuse en rapport avec les spécificités d’un mode du croire. Il s’agit, par le biais d’entretiens auprès de certains disciples et d’une observation participante de la cérémonie du cant, d’essayer de situer l’émergence, la spécificité et la vitalité de ce mouvement, pour voir comment les nouvelles formes de croire, prenant corps dans des groupes humains, remplissent un certain nombre de fonctions symboliques, pratiques et économiques et produisent des effets sociaux repérables.


Auteur(s) : Mouhamed Moustapha Dieye
Pages : pp. 237-256.
Année de publication : 2012
Revue : Liens, Nouvelle série
N° de volume : n°15
Type : Article
Mise en ligne par : DIEYE Mouhamed Moustapha