Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Période critique de concurrence des adventices, vis-à-vis du maïs (Zea mays L. var. early thai) dans le sud du bassin arachidier, Sénégal

Au Sénégal, le maïs constitue l’une des principales cultures vivrières. Sa production est limitée par plusieurs obstacles parmi lesquelles l’impact des adventices, la pauvreté des sols et les contraintes hydriques. Une bonne gestion de la flore adventice suppose une connaissance de la structure, de la dynamique et de la concurrence de la flore plurispécifique vis-à-vis de a culture du maïs. C’est dans cette optique que cette étude est entreprise pour améliorer la gestion des adventices. Elle vise à 1-connaitre l’effet des adventices sur le rendement du maïs et 2- déterminer la période critique de concurrence des adventices en fonction de la fertilisation azotée. L’étude a été réalisée dans le sud du Bassin arachidier dans la station expérimentale de l’Institut Sénégalais de Recherche Agricole (ISRA) au cours des années 2009, 2010 et 2011. Dans ce travail, la variété early thaï a été utilisée. Il a consisté, d’une part à laisser les adventices dans les parcelles pendant des périodes de plus en plus longues avant de biner pour déterminer la concurrence précoce et d’autre part, à maintenir la culture propre depuis la levée jusqu’à des dates de plus en plus reculées dans le temps pour mesurer la concurrence tardive. Ce travail a montré que les rendements du maïs varient d’une année à une autre et que l’effet de la fertilisation azotée augmente significativement le rendement du maïs. Ces rendements en graines diminuent avec la durée de l’enherbement. La période critique de concurrence des adventices vis-à-vis du maïs (var. early thaï) se situe entre le stade 4ème feuille c’est à dire au 15ème jour après semis et le stade début floraison c’est à dire au 45ème jour après semis. Le contrôle des adventices dans cette période permettrait d’améliorer les rendements du maïs.


Auteur(s) : 1. BASSENE C., MBAYE M.S., KANE A., CAMARA A.A., GUEYE M., NGOM A., MBALLO R., BA Ng. et NOBA K.
Pages : 193 – 205
Année de publication : 2016
Revue : Afrique SCIENCE
N° de volume : 12(2)
Type : Article
Mise en ligne par : MBAYE Mame Samba