Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La mortalité chez les enfants porteurs de corps étrangers des voies respiratoires inférieures. Expérience du service d’ORL de l’hôpital Aristide le Dantec

Introduction : La mortalité chez les enfants porteurs de corps étrangers des voies respiratoires inférieures reste élevée dans notre pays alors qu'elle est très réduite ailleurs. Objectifs : L'objectif de notre étude était d'analyser les données épidémiologiques, d'identifier les besoins en ressources humaines et en matériels afin de circonscrire les causes de décès et d'envisager les perspectives de réduction de cette mortalité. Résultats : Nous avons mené une étude rétrospective, portant sur les enfants (0 à 15 ans) décédés des suites d'une inhalation de corps étranger. Ces patients ont été pris en charge dans le service d'ORL du centre hospitalo-universitaire Aristide Le Dantec du 1er janvier 1988 au 31 décembre 2007. Durant cette période, 161 enfants avaient inhalé un corps étranger et 10 soit 6,2% des cas sont décédés à la suite de l'accident. Les causes du décès étaient dans : 4 cas des complications liées à l'endoscopie, 2 cas, des problèmes du matériel défectueux ou manquant, 2 cas, un arrêt cardio- respiratoire au cours de la trachéotomie, 1 cas, un problème d'ordre anesthésique à type d'arrêt cardiorespiratoire, 1 cas, un défaut de surveillance post-endoscopique expliquant une obstruction canulaire par un bouchon muqueux. Conclusion : La réduction de cette mortalité passera inéluctablement par trois volets : la prévention, l'amélioration du plateau technique et la réorganisation de la gestion des urgences.


Auteur(s) : M.S. Diouf Ba, M. Ndiaye, R. Deguenonvo, A. Thiam, M.M. Traore, S. Toure, A. Tall, B.K. Diallo, I.C. Ndiaye, R. Diouf, E.M. Diop
Pages : 368-372
Année de publication : 2014
Revue : Médecine d'Afrique noire
N° de volume : 6107
Type : Article
Mise en ligne par : DIOUF Mame Sanou