Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Dialyse péritonéale en milieu tropical, une réalité

Introduction. La dialyse péritonéale est une technique d’épuration extrarénale très peu développée en Afrique subsaharienne. Depuis mars 2004, le Sénégal prend en charge une partie de ses patients en insuffisance rénale chronique terminale par la technique de dialyse péritonéale. Trois ans après son initiation à Dakar, nous avons conduit cette étude afin d’analyser les aspects épidémiologiques, cliniques et techniques ainsi que l’évolution des patients. Méthodes et patients. Il s’agit d’une étude rétrospective de 3 ans, portant sur 26 patients incidents en insuffisance rénale chronique terminale ayant bénéficié d’un traitement d’au moins 15 jours de dialyse péritonéale. Tous les patients n’ayant pas débuté le traitement ou ayant été traités pendant moins de 15 jours ont été exclus. Chez tous les patients le système déconnectable était utilisé. En dialyse péritonéale continue ambulatoire, des solutions bicarbonate-lactate d’une contenance de 2 litres ont été utilisées. Dans trois cas, des solutions à base d’icodextrine et à base d’acides aminés ont été utilisées. En dialyse péritonéale automatisée, le « Home Choice » était utilisé. Pour chaque patient, nous avons recueilli les données épidémiologiques, cliniques, paracliniques et les modalités évolutives. Résultats. Vingt six patients ont été inclus dans cette étude. L’âge moyen était de 48 ± 6 ans et le sexratio H/F de 1,17. Les néphropathies initiales étaient dominées par la néphropathie diabétique et la néphroangiosclérose. Le score de Charlson moyen était de 3 (extrêmes de 2 et 5) et la diurèse résiduelle moyenne de 435 mL/j. L’incidence moyenne des péritonites était de 1 péritonite/20 mois/personne Les germes les plus fréquemment isolés étaient Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa. Quatre cas d’infection du site de sortie du cathéter, 2 cas d’infection du tunnel sous cutané et 3 cas d’obstruction du cathéter ont été notés. Au terme de l’étude, il restait 6 patients en dialyse péritonéale automatisée, 8 en dialyse péritonéale continue ambulatoire. Six patients étaient décédés et 6 transférés en hémodialyse. Conclusion. La dialyse péritonéale est une technique d’épuration extrarénale utilisable au Sénégal. Elle offre en plus une plus grande disponibilité à nos patients dans leurs lieux de travail.


Auteur(s) : Cisse MM, Ka E, Gueye S, Seck SM, Tall A, Niang A, Diouf B
Pages : 468-471
Année de publication : 2011
Revue : Médecine Tropicale
N° de volume : 71
Type : Article
Mise en ligne par : KA El Hadji Fary