Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« Concevoir des outils didactiques pour des langues en partenariat : Le cas du dictionnaire électronique unilingue wolof et bilingue wolof-français ».

Dans les pays de l’Afrique subsaharienne où le français est la langue officielle, il n’est pas rare que la population ne l’ait pas comme langue première. Au Sénégal, c’est le wolof qui le plus souvent, occupe cette place. Une telle situation nécessite le développement d’outils didactiques appropriés pour l’enseignement du wolof et du français. En outre, avec le développement des TIC1 et la présence attendue et souhaitable du wolof sur Internet, des outils tels que des dictionnaires mono- et bilingues sont devenus nécessaires. Les utilisateurs de la langue wolof ont aujourd'hui besoin de disposer d’un dictionnaire à la fois bilingue et monolingue dans l’enseignement élémentaire, secondaire et supérieur, ainsi que dans l’alphabétisation des adultes. Le projet de conception d’un dictionnaire électronique unilingue wolof et bilingue wolof-français s’inscrit dans cette dynamique. Ce dictionnaire a été conçu de manière à répondre à différentes situations didactiques tant dans l’enseignement formel que dans l’enseignement non-formel. La base de données a été élaborée de manière à produire un dictionnaire unilingue wolof qui trouve son utilité dans l’enseignement en wolof. Il s’agit principalement de l’alphabétisation des adultes et des enfants wolophones. La variété des emplois de la base de données oblige à une flexibilité dans les combinaisons de champs possibles. Ainsi pour le dictionnaire unilingue le produit fini issu de la base de données ne comprendra que les champs relatifs au wolof. Pour le dictionnaire bilingue, par contre, seront pris en compte les champs en français tandis que celui de la définition en wolof des lexèmes, par exemple, sera éliminé. Un accent particulier a été mis sur la multiplicité des formats sous lesquels les différents dictionnaires seront disponibles. Les sorties de la base de données seront accessibles sous différents supports : site web, format livre, CD. En dehors des dictionnaires, d’autres applications sont envisageables. Par exemple les fichiers son des lexèmes wolof et des phrases wolof peuvent être utilisés dans l’enseignement de la prononciation. Dans le cadre de cette base de données, la faisabilité de la production d'un correcteur orthographique intégré à un logiciel de traitement de texte peut être envisagée.


Auteur(s) : Dame NDAO, Noël Bernard BIAGUI, El Hadji DIEYE, Ndèye Fatou THIAW
Pages : pp. 138-156
Année de publication : 2015
Revue : ReSciLaC (Revue des Sciences du Langage et de la Communication)
N° de volume : N°1-2.
Type : Article
Mise en ligne par : BIAGUI Noël Bernard