Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

COUVERTURE DES PERTES DE SUBSTANCE DES PARTIES MOLLES DE LA JAMBE EN CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE

But : Rapporter notre expérience de la couverture des pertes de substance de la jambe en Chirurgie Orthopédique. Patients et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective d’avril 2006 à septembre 2011. Trente- six patients (31 hommes et 5 femmes), âgés en moyenne de 35 ans (extrêmes : 15 et 62 ans) ont été traités pour une perte de substance de la jambe mettant à nu le tibia. Les étiologies étaient traumatiques dans 22 cas, infectieuses dans 11 cas, iatrogènes dans 2 cas et tumorales dans 1 cas. Dans 9 cas, la perte de substance se situait au tiers supérieur de la jambe, dans 14 cas au tiers moyen, dans 8 cas au tiers inférieur. Elle intéressait les deux tiers supérieurs dans 4 cas, les deux tiers supérieurs et le genou dans 1 cas. Résultats : Nous avons réalisé 7 lambeaux fasciocutanés à pédicule proximal, 12 lambeaux du jumeau interne, 8 lambeaux du faisceau interne du muscle soléaire, 6 lambeaux neuro- cutanés suraux à pédicule distal, 3 lambeaux « cross leg ». La cicatrisation a été obtenue chez 31 patients au bout de 32 jours en moyenne (extrêmes 22 et 45 jours). Trois cas de nécrose de lambeaux ont été constatés dont 1 totale et 2 partielles, 2 cas d’ostéites chroniques, 1 récidive de mycétome, 4 cas de pseudarthrose du tibia et un décès. Conclusion : La réalisation des lambeaux nous ont permis d’améliorer le pronostic fonctionnel des membres.


Auteur(s) : COULIBALY NF; SANE AD; SANKALé AA ; KINKPé CV; NDIAYE L; DIA R; SARR LGUEYE AB; SEYE SIL.
Pages : 152-157
Année de publication : 2013
Revue : Journal Africain de Chirurgie
N° de volume : 2(3)
Type : Article
Mise en ligne par : COULIBALY Ndèye Fatou