Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

TRAITEMENT CHIRURGICAL DES BRIDES SEVERES DE LA MAIN ET DU POIGNET : INTERET DU LAMBEAU INTEROSSEUX POSTERIEUR A FLUX RETROGRADE

rétrograde après libération de brides sévères post- brûlures du poignet et de la main. Patients et méthode : cas n°1 : patient de 25 ans, qui présentait une bride du dos du poignet et de la main en extension de 95°. Après la libération, la mise place d’un lambeau interosseux postérieur a permis de retrouver une main fonctionnelle. Cas n°2 : Patient de 31 ans a présenté une rétraction en flexion du poignet de 105°. La libération du poignet suivie de la couverture a permis d’obtenir une flexion de 85° et une extension de 30°. Cas n°3 : Etudiante de 22 ans qui avaient des brides de la main gauche avec les articulations métacarpo-phalangiennes en hyper extension, une fermeture complète de la 1ère commissure. La libération cutanée avec une arthrolyse des articulations métacarpo-phalangiennes suivie de la couverture a permis d’avoir une main fonctionnelle. Cas n° 4 : Fillette âgée de 3 ans qui présentaient une bride de la face antérieure du poignet droit à 90° de flexion. La libération et la couverture ont été réalisées. A 9 mois de recul, elle présentait une flexion du poignet à 60° et un déficit d’extension de 25°. Discussion : le lambeau interosseux postérieur en îlot à flux rétrograde est un outil précieux dans la reconstruction des pertes de substance du poignet et de la main En dehors de contre indications, ses nombreux avantages par rapport aux autres lambeaux lui offrent une place de choix dans la chirurgie reconstructrice du poignet et de la main.


Auteur(s) : N.F. COULIBALY1, C.O. SANOGO1, A.D. SANÉ1, A.A. SANKALÉ2, L. SARR1, B. DEMBÉLÉ1, S. DIAO1, S. SEYE1
Pages : 37-41
Année de publication : 2013
Revue : Revue Marocaine de la Chirurgie de la Main
N° de volume : 3
Type : Article
Mise en ligne par : COULIBALY Ndèye Fatou