Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evaluation médico-légale des victimes de la circulation routière dans la commune VI du district de Bamako. A propos de 300 cas.

Introduction : Les accidents de la circulation routière prennent de l’ampleur dans nos sociétés en développement. Les dommages causés par les véhicules à moteur et leur réparation ont motivé ce travail afin d’étudier les aspects épidémiologiques des accidents de la route en commune VI dans le district de Bamako et leurs conséquences. Matériels et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective sur l’évaluation des lésions, des séquelles, ainsi que des chefs de préjudice de 300 victimes d’accidents de la circulation en commune VI dans le district de Bamako de janvier 2005 à mars 2006. Résultats : Sogoniko, Senou et Yrimadio sont les lieux où il y a eu le plus d’accident avec 35% des accidents. Dans cette population les jeunes ont été les plus concernés notamment la tranche d’âge 20-40 ans représentant près de 50% des victimes. L’incapacité temporaire totale (ITT) variait de 1 à plus de 330 jours et la médiane d’ITT se situait à 60 jours. S’agissant de l’incapacité permanente partielle (IPP), les taux compris entre 1 et 10 % ont été le plus fréquemment rencontrés dans 50% des cas, soit une majorité de faibles IPP. Conclusion : L’évaluation et l’indemnisation des victimes a connu une avancée dans la zone de la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA). Il faut une meilleure adaptation des barèmes d’évaluation et des grilles d’indemnisation. L’étude de la traumatologie routière doit induire une prévention routière efficiente pour la réduction de la morbidité et de la mortalité.


Auteur(s) : Soumah MM, Tolofoundie B, Ndiaye M, Gaye Fall MC, Sow ML.
Pages : 394-398.
Année de publication : 2011
Revue : Dakar Med.
N° de volume : 56(3)
Type : Article
Mise en ligne par : SOUMAH Mohamed Maniboliot