Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le syndrome métabolique parmi les travailleurs d'une compagnie d'assurances sénégalaise

Objectifs : Déterminer la prévalence de ce syndrome métabolique parmi les travailleurs d’une compagnie d’assurances de Dakar (Sénégal) et les différents facteurs de risque. Matériel et méthodologie : il s’agit d’une étude transversale descriptive qui s’est déroulée durant le mois de décembre 2012. Dans une première phase, 121 travailleurs ont été soumis à un questionnaire. Dans une seconde phase et dans le cadre de la visite médicale annuelle, les 107 répondeurs ont bénéficié d’un examen clinique complet et d’examens paracliniques. Le diagnostic a reposé sur la présence d’au moins trois critères sur les cinq contenus dans la définition du NEP ATP III. Résultats : la prévalence du syndrome métabolique était de 25,2 % (n=27) avec 14 % (n=15) d’hommes et 11,2 % (n=12) de femmes. Les professions les plus concernées étaient les commerciaux avec 12,2 % (n=13) et les souscripteurs/rédacteurs avec 9,4 % (n=10). Les travailleurs présentant un syndrome métabolique étaient souvent sujets au stress dans 18,5 % (n=20) et pratiquaient régulièrement du sport dans 1,8 % (n=2). Ils étaient fumeurs actifs dans 19,6 % (n=21), fumeurs passifs dans 4,7 % (n=5) et consommaient régulièrement de l’alcool dans 4,7 % (n=5). Ils vivaient seuls dans 13,1 % (n=3). Conclusion : le syndrome métabolique est une réalité dans la filiale sénégalaise de cette compagnie d’assurances. Sa prise en charge passe par la pratique régulière d’exercices physiques, l’alimentation équilibrée, le soutien social et la réorganisation du travail.


Auteur(s) : M. Ndiaye, S. Diop, M.M. Soumah, S.A. Dia, M.C. Gaye Fall, M.L. Sow
Pages : 6p
Année de publication : 2015
Revue : CAMIP
N° de volume : 1 janvier-mars
Type : Article
Mise en ligne par : SOUMAH Mohamed Maniboliot