Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

EL PARAISO TERRENAL, EL PARAISO CELESTIAL Y LA VIDA ETERNA: EL SENTIDO DE LAS PALABRAS.

D’après les religions dites révélées, Dieu a créé le monde et toutes les espèces vivantes avant de créer l’homme. Pour créer la femme, il a utilisé une des côtes gauches de l’homme. L’homme et la femme ont été créés à son image et ressemblance. Selon les historiens et les archéologues, sans oublier le naturaliste Charles Robert Darwin, l’homme est devenu ce qu’il est aujourd’hui grâce à un processus d’évolution, c’est-à-dire, grâce à une transformation progressive des insectes et des animaux dont le dernier est le singe. Pour les animistes, les scientifiques (nous pensons à la théorie du Big Bang), les biologistes, les philosophes et d’autres courants de pensée, le processus est différent. Pourtant presque tous s’accordent sur l’idée selon laquelle après la mort on vit éternellement dans un supposé « Paradis Céleste ». Ce travail traite, dans ses grands axes, de tous cela et de la peur de la finitude chez l’homme.


Auteur(s) : Nzachée NOUMBISSI
Pages : 83-95
Année de publication : 2012
Revue : ARCIV: Arts, Cultures, Civilisations,
N° de volume : N°40/A-2010
Type : Article
Mise en ligne par : NOUMBISSI Nzachée