Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

L'éducation à la résignation en milieu soninké et les performances scolaires des élèves

La société soninké est caractérisée par des inégalités inhérentes à la hiérarchisation sociale basée sur les castes. Les nobles sont au sommet de la hiérarchie. Les esclaves constituent la basse classe. Entre les deux se trouvent les castés. Les statuts des uns et des autres déterminent leurs rôles sociaux qui sont différenciés, connus et acceptés. Les enfants y sont éduqués afin que la pérennité de cette stratification sociale soit assurée. Cependant, cette organisation qui veut que les nobles soient partout devant, suivis des castés et des esclaves a du mal à être respectée à l’école. De l’élémentaire jusqu’en classe de quatrième (collège), les élèv es castés et esclaves se sont montrés plus performants en 2011 et 2012 que ceux issus de la classe des nobles même si ces derniers ont très souvent eu les plus grandes moyennes. Mais au fur et à mesure que les écoliers grandissent et avancent dans les études, les inégalités sociales commencent à avoir des effets sur les résultats scolaires. Ils sont de plus en plus conscients que leurs rangs en classe ne peuvent changer leurs rangs sociaux. Les classements scolaires et les positions sociales des élèves sont de plus en plus identiques. Les jeunes nobles ont beaucoup plus de chance d’accéder à l’université.


Auteur(s) : Souleymane Diallo
Pages : 45 - 56
Année de publication : 2015
Revue : LIENS
N° de volume : 19
Type : Article
Statut Editorial : Revue Scientifique
Mise en ligne par : DIALLO Souleymane