Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Evaluation de l’effet de l’Acacia nilotica sur les taux de composés volatils sulfurés chez les patients souffrant d’halitose.

Introduction : L’halitose est une odeur fétide éma¬nant de la cavité buccale, indépendamment de l’origine intra ou extra orale. Ce sont les composés volatils sulfurés (CVS) qui sont impliqués dans la survenue de la mauvaise haleine. Objectif : L’objectif de cette étude était de mesurer le taux de CVS après prise d’Acacia nilotica en garga¬risme chez des patients souffrant d’halitose. Méthodes : Elle a porté sur 35 patients sénégalais souffrant de mauvaise haleine, diagnostiqués au moyen d’un halimètre. Une décoction a été préparée en faisant bouillir 500 ml d’eau distillée et 50 g d’Acacia nilo¬tica pendant 30 minutes. Le produit fini était utilisé comme moyen de gargarisme à raison de 20 ml par prise pendant 3 minutes par les patients. La fréquence d’utilisation était de 3 fois dans la même journée par intervalle de 3 à 4 heures. Résultats : Avant le traitement la moyenne des scores de CVS était de 314,66 ± 270,01. Après le pre¬mier traitement la moyenne des scores de CVS a baissé et a atteint 49,43 ± 44,67 (p?0,05). Les deuxièmes et troisièmes séances avaient ramené respectivement les moyennes à 44,88 ± 27,81 et 41,31 ± 20,99. Conclusion: Cette étude montre que l’Acacia ni¬lotica semble avoir un effet sur le taux de CVS mais un essai clinique est envisagé pour confirmer ses résultats.


Auteur(s) : LEYE-BENOIST F, FAYE B, SARR M, DIATTA W, GUEYE M, KANE AW.
Pages : 18-23
Année de publication : 2013
Revue : Revue du Collège d’Odonto-Stomatologie Africain et de Chirurgie Maxillo-faciale
N° de volume : 20 (3)
Type : Article
Statut Editorial : EDUCI
Mise en ligne par : LEYE Fatou