Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

De la coexistence des systèmes DPE en Afrique

Le Développement de Petite Enfance est aujourd’hui un enjeu de développement durable pour l’Afrique, mais les politiques de sa promotion, initiées dans la plupart des pays du continent n’ont pas encore assez intégré les dimensions culturelles spécifiques aux systèmes autochtones-africains, arabo-islamiques et euro-chrétiens. Chacun de ces systèmes bénéficie d’une certaine audience auprès des populations africaines et est à l’origine de pratiques et traditions séculaires en matière d’offre de soins et d’éducation de la petite enfance. En outre, chaque système possède une variété de connaissances et de compétences dont les autres peuvent tirer partie et qui peuvent être échangées pour améliorer la qualité des programmes DPE sur le continent. Seul, aucun des systèmes n’est capable aujourd’hui d’offrir au petit enfant africain tout ce dont il a besoin pour grandir seul, apprendre, se construire en tant que personnalité, avec une identité culturelle et marquée dans les valeurs de sa communauté. Dans un contexte globalisation où la promotion des soins à la petite enfance est de plus en plus accélérée, les stratégies politiques de développement de ce secteur gagneraient à aménager un environnement favorable à la valorisation de systèmes en fonction des contextes spécifiques aux communautés, aux zones géographiques ou linguistiques, dans chaque pays du continent. C’est pourquoi, il urge aujourd’hui de s’orienter vers la coexistence des différents systèmes DPE en Afrique et qui, réciproquement, devront intégrer les valeurs, connaissances et pratiques autochtones-africaines, arabo-islamiques et euro-chrétiennes.


Auteur(s) : Oumar Barry
Pages : 271-289
Année de publication : 2013
Revue : Revue Ethiopiques
N° de volume : n° 91
Type : Article
Mise en ligne par : BARRY Oumar