Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

FREQUENCE ET PRISE EN CHARGE DES LESIONS CERVICALES NON CARIEUSES: ENQUETE AUPRES DES CHIRURGIENS DENTISTES BURKINABE

Introduction: Les lésions cervicales non carieuses (LCNC) correspondent à une perte de tissu localisée à la jonction émail-cément. Les motifs de consultation pour ce type de lésion sont diverses et variés. Le chirurgien doit être en mesure de pouvoir déterminer la cause, établir le diagnostic dans le but d’instaurer une thérapeutique adéquate. C’est dans ce cadre que cette étude a été menée pour évaluer la fréquence de rencontre des lésions cervicales non carieuses et de leur prise en charge auprès des chirurgiens dentistes Burkinabé. Méthodologie: Il s’agissait d’une étude descriptive transversale qui a eu pour cadre les structures sanitaires privées, publiques et parapubliques de la ville de Ouagadougou au Burkina-Faso. La population d’étude comprenait tous les 50 chirurgiens-dentistes inscrits au tableau de l’ordre. Une fiche d’enquête confectionnée sur la base du modèle de Westaphen modifié a été utilisée comportant quatre rubriques qui étaient: l’identification du praticien, la fréquence de rencontre des lésions cervicales non carieuses, les causes qui leurs sont associées ainsi que le type de traitement préconisé. Résultats: IL ressort que 60% des praticiens ont estimé les lésions d’usure fréquente avec une prévalence de 50%. Pour la prise en charge 74% des chirurgiens dentistes préconisaient une restauration avec les matériaux adhésives. Conclusion: Les résultats de cette étude montrent que les LCNC sont fréquentes dans les consultations et que le chirurgien dentiste est interpellé dans le diagnostic mais aussi dans la prise en charge de telles lésions.


Auteur(s) : NDIAYE D, BANE K, NIANG S O, SECK A, KABORE WAD, OUEDRAGO CDW, LEYE BENOIST F, FAYE B
Pages : 5-10
Année de publication : 2015
Revue : Revue Intrenationale du Collège du Collège d'Odonto-Stomatologie Africain et Chirurgie Maxillo-Faciale
N° de volume : vol 22 n°4
Type : Article
Mise en ligne par : NDIAYE Diouma