Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

ETAT DES LIEUX DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DIARRHEE AVEC SRO A FAIBLE OSMOLARITE ET LE ZINC DANS LES DISTRICTS PILOTES DE JOAL, KOLDA ET FATICK AU SENEGAL

RÉSUME Introduction : Aujourd’hui encore, les maladies diarrhéiques chez les enfants demeurent un véritable problème de santé publique dans les pays en développement. Au Sénégal, elle se positionne, avec le recul du paludisme, comme une des principales affections en compétition avec les Infections Respiratoires Aigués (IRA). Cette étude a pour objectif d’évaluer la prise en charge de la diarrhée selon les nouvelles directives nationales à tous les niveaux du système relatives à l’utilisation des SRO à faible osmolarité et le Zinc dans les districts pilote de Joal (Thiès), Kolda et Fatick. Méthode. Cette étude descriptive et analytique, qualitative et quantitative, réalisée du 14 novembre au 10 décembre 2010, a porté sur l’ensemble des personnes qui étaient impliquées dans la mise en oeuvre du projet pilote à tous les niveaux du système afin de recueillir leur point de vue et leur suggestion pour un passage à l’échelle, de même que les bénéficiaires de soins dans les trois (03) régions pilotes. Ainsi, plusieurs outils de collecte des données ont été conçus et adaptés en fonction de la cible et selon la nature de l’information à renseigner, permettant ainsi à l’équipe de terrain d’adopter soit la démarche de l’enquête quantitative ou qualitative pour la collecte. La saisie et l’analyse des données ont été effectuées grâce au logiciel SPSS version 12, avec le calcul des moyennes et fréquences. Résultats. Sur l’ensemble des 203 enfants de moins de 5 ans enquêtés dans les trois (03) districts, 44 avaient une diarrhée soit une incidence de 21,7%. Les enfants de plus de 24 mois dans les milieux ruraux paraissaient les plus fréquemment atteints. Malgré la disponibilité de ces intrants sur l’ensemble des trois (03) districts, seulement 31,8% des enfants souffrant de diarrhée ont reçu la prescription de SRO/Zinc recommandés contre 68,2% pour autres traitements. Discussion-Conclusion. Le niveau de prescription de l’association SRO/Zinc pour la prise en charge des cas de diarrhée chez les enfants n’est pas satisfaisant pour l’ensemble des districts, même si celui-ci était meilleur en milieu rural qu’en milieu urbain. Ces résultats soulignent l’intérêt d’élaborer des stratégies novatrices, efficientes et socialement acceptables pour la prise en charge précoce et adéquate de la diarrhée en vue d’atteinte le quatrième Objectif du Millénaire pour le Développement.


Auteur(s) : DIABY A, CAMARA B, SALL M. G
Année de publication : 1900
Revue : Rev. CAMES SANTE
N° de volume : Vol.3, N°2
Type : Article
Statut Editorial : /
Mise en ligne par : DIABY Alou