Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Etat périapical et survie des dents avec reconstitutions corono-radiculaires coulées

Introduction : La reconstitution corono-radiculaire coulée recouvre les restaurations de tout ou partie de la couronne d’une dent associées à un ancrage radiculaire. Leur réalisation implique un traitement endocanalaire préalable. Des accidents peuvent survenir à toutes les étapes de ce traitement mais aussi lors de la préparation du logement du tenon pouvant conduire à des échecs et compromettre le pronostic de la restauration prothétique sus-jacente. Le but de ce travail était d’évaluer à 5 ans l’état périapical et de déterminer le taux de survie des dents porteuses de restaurations corono-radiculaires coulées (RCRC) effectuées à la clinique de prothèse dentaire du Département d’Odontologie de Dakar. Méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les patients ayant bénéficié de RCRC au Département d’odontologie de Dakar de 2000 à 2004. Des clichés radiographiques rétro-alvéolaires ont été prises pour évaluer l’état périapical de la ou des dents porteuses de reconstitutions prothétiques corono-radiculaires coulées. La distance entre le tenon et l’apex était évaluée avec une règle graduée et la santé de la région périapicale appréciée en utilisant le périapical index (PAI) établi par Orstavik. Résultats : Cent trente sept patients ayant bénéficié de reconstitutions corono-radiculaires ont été recensés. La tranche d’âge 30-39 ans était la plus représentée. Parmi eux, 60 ont pu être contactés soit un taux de rappel de 43,8%. Les faux-moignons étaient les plus réalisées avec 74,5% contre 25,5% pour les reconstitutions de type Richmond. Trente trois patients avaient en bouche une prothèse fonctionnelle soit un taux de survie de 55%. Les incisives étaient les dents les plus concernées soit 52,30%, suivies des prémolaires 31,8%. Cinq dents ont présenté des parodontites apicales soit un taux de 11,4%. Conclusion : Les reconstitutions corono-radiculaires constituent une forte demande dans la clinique de prothèse du département d’Odontologie. Il y a nécessité d’un suivi de ces reconstitutions pour une interception précoce des complications que peuvent engendrer les traitements endodontiques qui les précédent.


Auteur(s) : FAYE B, TOURE B, SARR M, NDIAYE C, AIDARA AW, CAMARA AD, KANE AW.
Pages : 304-309
Année de publication : 2011
Revue : Dakar Médical
N° de volume : 56(2)
Type : Article
Mise en ligne par : FAYE Babacar