Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Fracture ethnique ou manipulation politique des identités ? L’ethnicité en débat

Dans la plupart des registres analytiques, les conflits en Afrique sont récités sous le prisme de l’affirmation des particularismes ethniques et des revendications identitaires. L’affrontement dans les contextes africains – expression du conflit – requiert la mobilisation actantielle autour de la cristallisation identitaire, par l’exaspération des différences (Calas 2011). Sans pour autant sous estimer le poids de l’identité ethnique dans la construction des dynamiques conflictuelles en Afrique, nous mettons en cause sa surestimation. C’est cette approche faisant de l’ethnicité la seule source tétale de la conflictualité dans l’Afrique postcoloniale, en lui accordant une portée explicative à toutes les situations, que nous voulons falsifier dans ce papier. Pour autant, on ne saurait sous estimer la variable ethnique dans les conflits en Afrique, pour autant sa surestimation peut biaiser l’éclairage sur les causes multifactorielles des conflits dans les sociétés africaines postcoloniales. L’objet de cet article est de relativiser d’une part, « l’irréductibilité des ethnicités africaines » et d’autre part, de mettre en évidence l’ethnicisation des relations politiques par la manipulation des affiliations ethno-politiques dans le jeu des rapports de forces relatif à la préservation ou à la conquête du pouvoir politique. Mots clés : ethnicité, ethnie, paradigme, ethnocentrique


Auteur(s) : Amasdou Sarr Diop
Pages : pp.1-12
Année de publication : 2013
Revue : Revue de l'ISRA
N° de volume : N° 19
Type : Article
Mise en ligne par : DIOP Amadou Sarr