Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

CONNAISSANCES, ATTITUDES ET PRATIQUES DES BENEFICIAIRES ET DES PRESTATAIRES DE SOINS DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA DIARRHEE AVEC SRO A FAIBLE OSMOLARITE ET LE ZINC DANS LES DISTRICTS PILOTES DE JOAL, KOLDA ET FATICK AU SENEGAL

Les enfants - notamment ceux de moins de 5 ans – continuent de payer un lourd tribut en termes de morbi-mortalité liée aux maladies diarrhéiques dans les pays en développement. Au Sénégal, en dépit des efforts déployés ces dix (10) dernières années par les autorités sanitaires, elles demeurent une des principales affections infantiles en compétition avec les Infections Respiratoires Aiguës (IRA). Pourtant, elles bénéficient d’une approche thérapeutique nouvelle simple, efficace et peu coûteuse à travers les Sels de Réhydratation Orale (SRO) à faible osmolarité. Aussi, les connaissances, attitudes et pratiques tant du côté des bénéficiaires que des prestataires de soins dans la prise en charge de la diarrhée avec l’association SRO/Zinc constituent un progrès réel dans la réduction de la létalité des maladies diarrhéiques. En effet, depuis 2008, une intervention pilote de traitement de la diarrhée par les SRO à osmolarité réduite et Zinc, conformément aux recommandations de l’OMS/UNICEF/USAID relatives à l’utilisation du Zinc associé aux SRO à faible osmolarité pour le traitement de la diarrhée, a été mise en oeuvre par les autorités sanitaires dans les districts de Joal (Thiès), Kolda et Fatick. Au bout d’une année de mise en oeuvre de ce projet pilote, une évaluation a été menée du 14 novembre au 10 décembre 2010 afin de réunir les arguments pour élaborer un plan de passage à l’échelle. Les principaux résultats de notre étude indiquent que le niveau des connaissances, des attitudes et des pratiques relatif à l’association du SRO/Zinc est meilleur chez les relais que chez les agents de santé. De même, les mères accordent une place primordiale aux SRO dans l’arsenal thérapeutique de la diarrhée. Cependant, elles avaient très peu d’information sur le nouveau protocole de traitement avec SRO/Zinc ainsi que les règles de prise en charge à domicile. D’où l’intérêt d’accentuer les efforts sur la formation des agents de santé et de sensibiliser davantage la population sur l’importance du nouveau protocole à travers les évidences scientifiques en vue de contribuer à l’atteinte de l’Objectif du Millénaire pour le Développement n°4 (OMD4).


Auteur(s) : DIABY A, CAMARA B, SALL M. G
Pages : 7 pages
Année de publication : 2014
Revue : Rev. CAMES SANTE
N° de volume : Vol.2, N°2
Type : Article
Mise en ligne par : DIABY Alou