Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

« L‘ esthétique de la Nature chez Senghor et l’auteur romantique allemand Eichendorff. Entre ‚prosodie’ patriotique et agenda politique»

Les romantiques allemands constituent un groupe de jeunes penseurs qui ont eu à inspirer beaucoup d´intellectuels. Les œuvres qu´ils ont écrits constituent des chefs-d´œuvre de la littérature allemande. Les problématiques traitées dans leurs œuvres ont chanté les forêts de l´ Allemagne, les bourgs, les châteaux, enfin la faune et la flore allemande. Cependant, cette esthétique de la nature avait naturellement un autre but plus profond. Le mythe du terroir, l´enracinement dans le local est un désaveu des influences culturelles issues de l´étranger, à l´époque la France. Cette même envie de se tourner vers sa propre culture, l´envie de s´enraciner dans le contexte africain poussa les intellectuels Africains autour de la négritude à se rapprocher des œuvres des romantiques allemands. De façon contrastive, cet article a essayé de cerner les approches narratives qu´ont utilisés ces deux groupes de penseurs, particulièrement Senghor et Eichendorff, en ce qui concerne la nature. Le résultat c´est le programme politique qui se cache derrière cet ancrage poétique dans le terroir.


Auteur(s) : Amadou Oury Ba
Pages : p.213-222
Année de publication : 2011
Revue : neohelicon
N° de volume : 38
Type : Article
Statut Editorial : publié
Mise en ligne par : BA Amadou Oury