Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

«Afrikanisch verfremden: Von Yoruba- und Koteba-Inszenierungen Afrikas zu Brechts Theorien des Vernunfttheaters»

Cet Article a été publié dans la revue de germanistique, ACTA GERMANICA (Afrique du Sud). L´analyse des théories dramatiques de Brecht telles que la V-effekt (effet de distanciation) qui crée en partie une rupture émotionnelle, pour se tourner vers une dramaturgie engagée, est étroitement mise en comparaison avec les mêmes approches dans le théâtre traditionnel africain. En effet, en invitant le public dans l´espace dramatique (la grande place du village), le théâtre africain crée un effet de participation mais aussi de remise en question de certaines pratiques sociales présentées comme blâmable lors de la représentation théâtrale. Pour atteindre ce but, le théâtre africain par le chœur, les mimiques et les interpellations directes du public casse l´illusion. L´Article a pu montrer les différentes théories et techniques qui composent le théâtre brechtien et celles superposables au théâtre traditionnel africain en revisitant les célèbres représentations du Koteba faites au Mali et celles du Nigéria par les Yorouba. Ainsi toutes les fêtes du village, en général, sont accompagnées de cérémonies dans lesquelles la théâtralisation de certaines transgressions sociales permet de les remettre en questions et dès fois d´y remédier par des modèles contradictoires, donc méritoires. Le public, dans ce contexte, constitue une partie intégrante de la performance comme l´est le chœur dans le théâtre brechtien.


Auteur(s) : Amadou Oury Ba
Pages : p.76-85
Année de publication : 2010
Revue : Acta Germanica
N° de volume : Band/Volume 38
Type : Article
Statut Editorial : Revues
Mise en ligne par : BA Amadou Oury