Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Application des polymères conducteurs à la lutte contre la corrosion du fer

L’électropolymérisation du 3-méthoxythiophène sur des électrodes de fer est réalisée par voie électrochimique, en milieu micellaire anionique (ajout de dodécylsulfate de sodium) et en présence de faibles quantités de bithiophène comme électrocatalyseur. Après quelques cycles de balayage, la surface du fer est entièrement recouverte par un film électroactif et adhérent de polymères composites. La réaction d’oxydation du fer n’est plus détectée. Le poly(N-phénylpyrrole) a été obtenu en milieu acétonitrile, sur des surfaces de fer prétraitées. Les films ont été caractérisés par voie électrochimique et par spectroscopie XPS. Des tests de corrosion dans une solution aqueuse de NaCl (concentration voisine de celle de l’eau de mer) ont été réalisés. L’électrode de fer recouverte de poly(3- méthoxythiophène) ou de poly(N-phénylpyrrole) montre une baisse très importante des densités de courant de corrosion, comparée aux échantillons non traités et à ceux traités à l’acide nitrique, indiquant que les films polymères freinent la corrosion marine et atmosphérique du fer.


Auteur(s) : Abdou Karim Diagne Diaw1, Abdou Aziz Diagne1,2, Modou Fall1*, Diariatou Gningue Sall 1, Makhtar Guène1 et Birame Boye
Pages : 12- 18
Année de publication : 2012
Revue : J. Soc. Ouest-Afr. Chim.
N° de volume : 0034
Type : Article
Mise en ligne par : GUENE Makhtar