Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Lecture négro-africaine de deux récits initiatiques : Thomas Rhimer (Child 37 A), Ballade Ecossaise et Kaidara (1969), conte peul

Dans les récits écossais où mythes et réalités se confondent, notamment les châteaux hantés , les créatures féériques et le monstre du Loch de Ness qui contitnuent d'attiser l'imaginaire écossais, de plaisantes anthologies mènent à la découverte d'une Ecosse brumeuse et pleine de mystère. cette même affabulation se retrouve très souvent dans les récits négro-africains où des mémorations recourent souvent à l'image, aux symboles, aux métaphores, aux structures cycliques et aux différents régimes de l'imaginaire (diurnes et nocturnes) pour relater un événement, transposer un vécu et réinventer le monde de façon conceptuelle. Ce sont ces principes communs qui ont été mis en évidence dans cet article par une approche comparative axée sur la détermination des similarités et des différences entre les deux textes choisis, d'où la jonction entre les deux sphères


Auteur(s) : Astou FALL
Pages : P. 99-114
Année de publication : 2018
Revue : Poétique du conte gaélique et wolof : dix essais sur l’imaginaire afro-celtique
Type : Article
Statut Editorial : National
Mise en ligne par : FALL Astou