Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Évolution historique et diachronique de la communication applicable à la communication publique

Dans la théorie la communication, les organisations à vocation sociale sont dans une situation d’hésitation entre deux modèles classiques déjà éprouvés et un modèle émergent plus objectivé. Chacune de ses approches s’inspire de la relation dialectique entre les interlocuteurs et s’explique davantage par la posture du récepteur. Aussi dans le premier modèle correspondant à la forme linéaire, le récepteur est passif et subit la communication. Dans le deuxième modèle, il se voit attribué un rôle minimal de droit de réponse à la faveur du principe de la rétroaction. La communication se perçoit et se conçoit alors dans ce cas sous une forme circulaire. Mais lorsque le récepteur reconquiert toute sa/la place au centre de la communication, on en vient à l’ère à la communication interactionniste où le récepteur finit par recouvrer de la voix. L’analyse de la place du citoyen/récepteur dans la communication publique où il est discuté des questions d’intérêt général a permis de remarquer sa présence et d’entendre sa parole. Il fait prévaloir, à cette occasion, son droit à l’information et son devoir de se prononcer sur des choses publiques le concernant directement.


Auteur(s) : El Hadji Mouhamadou Fadilou Diallo BA - Alpha BA
Pages : pp.153 à 170
Année de publication : 2020
Revue : Revue Ivoirienne des Arts, de la Culture
N° de volume : N°18
Type : Article
Mise en ligne par : BA El Hadji Mouhamadou Fadilou