Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Isolement et caractérisation physiologique de rhizobactéries d’oignon cultivé dans la vallée Fleuve Sénégal

La culture de l’oignon pour satisfaire les besoins du marché local au Sénégal est caractérisée par une large utilisation de fertilisant chimique avec comme conséquence une dégradation de l’environnement. Pour remédier à cette situation, l’utilisation de biofertilisant est préconisée. Des échantillons composites de sol ont été prélevés dans les champs de culture d’oignon de la zone agro-écologique Vallée Fleuve Sénégal pour l’isolement et la caractérisation de rhizobactéries. La production d’auxine, l’indice de solubilisation du phosphore et le comportement des souches vis-à-vis des facteurs abiotiques tels que le pH, la température et la salinité ont été déterminés. Au total, 49 souches de « Plant Growth-Promoting Rhizobacteria » (PGPR) phénotypiquement distinctes ont été isolées de la rhizosphère de l’oignon. Les souches performantes aux intéressantes propriétés favorisant la croissance des plantes (Plant Growth Promoting : PGP) ont été sélectionnées. Ainsi la production d’auxine a été notée chez 34 souches, avec un maximum de 1250 ng/ml alors que seul 4 souches solubilisent le phosphore. En somme, les souches de rhizobactéries aux caractères agro-physiologiques leurs permettant de résister aux facteurs contraignants de l’environnement et d’améliorer la croissance de l’oignon ont été mises en collection pour leur utilisation dans des essais d’inoculation en milieu réel.


Auteur(s) : Ndiaye S.O., Diouf A., Ndoye F., Diop I., Touré O., Ndiaye M. et Diop T.A.
Pages : 300 - 306
Année de publication : 2020
Revue : Afrique Science
N° de volume : 16
Type : Article
Statut Editorial : Publication de recherche scientifique
Mise en ligne par : DIOUF Adama