Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Estética y Compromiso: la poesía de Pablo Neruda a la prueba de la Guerra Civil española.

La Guerre civile espagnole a fortement marqué la trajectoire littéraire du poète chilien Pablo Neruda. España en el corazón, le recueil publié à cet effet, nous replace au cœur de la souffrance du peuple espagnol sous les bombes. Maintenant ce recueil a provoqué un vif débat sur la poésie de Neruda, certains critiques parlant de rupture dans trajectoire artistique et d’autre évoquant une continuité. Ainsi, cet article vise à élucider ce débat analysant ce « dilemme » comme une complémentarité mais surtout en proposant une autre approche herméneutique consistant à lire ce recueil sous la loupe de la relation « esthétique et engagement ». après relecture des différentes positions, nous avons dégagé les conclusions suivantes.. L’expérience de Pablo Neruda nous rappelle le rôle de l’écrivain, de l’intellectuel, en temps de guerre. Doit-il s’engager comme écrivain-soldat ou s’enfermer dans sa tour d’Ivoire ? En effet, avec l’éclatement de la Guerre civile espagnole de 1936, beaucoup d’intellectuels s’étaient directement engagés aux côtés des Républicains pour défendre la légalité constitutionnelle, d’aucun allant directement au front fusil à la main, d’autre combattant farouchement à travers la plume. C’est le cas de Neruda, qui fait de son recueil une véritable tranchée artistique contre les Nationalistes espagnols. Avec les poèmes de ce recueil, la poète abandonne ainsi sa poésie caractérisée par une solitude songeuse et une angoisse métaphysique pour faire une poésie combative qui vient au chevet du peuple martyrisé par la guerre. C’est ce tournant fondamental que la critique (le pionnier étant Amado Alonso) a défini comme une « conversion », face à d’autres qui soutiennent qu’il n y a pas de rupture, mais une éclosion d’un engagement que le poète avait fécondé dans son angoisse intérieure. Pour nous, Neruda réconcilie dans ce recueil un engagement politique et son esthétique de toujours. Les poèmes sont de très amères critiques et condamnations de l’armée franquiste et une exaltation des soldats du peuples (les Républicains), mais il garde toute la beauté esthétique avant-gardiste et surréaliste qui a toujours caractérisé sa poésie. Ainsi, la poésie de Neruda s’engage sans perdre sa splendeur, et la conversion et la continuité ne sont que des visions complémentaires.


Auteur(s) : Djibril Mbaye
Pages : 94-110,
Année de publication : 2019
Revue : Tenso Diagonal. Revista de teoría, crítica y creación sobre literaturas, culturas y comunidades fronterizas
N° de volume : no 7,
Type : Article
Mise en ligne par : MBAYE Djibril