Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

La Forêt classée de Koutal (Kaolack) ; une citadelle assiégée

Depuis plusieurs décennies, la forêt classée de Koutal est confrontée à plusieurs pressions venant d’une forte exploitation forestière, d’un système de production extensif agricole et d’une forte croissance de la population riveraine. Avec une forte croissance démographique et l’arrivée de migrants dans la zone, un problème d’espace de culture se pose de plus en plus. De ce fait, la forêt perd de plus en d’espaces au profit de l’agriculture. Face à cette situation, diverses positions ont vu le jour. Sa proximité avec les zones d’habitation a fait qu’elle est constamment utilisée par les populations rurales à travers des contrats de culture, une exploitation forestière. Du fait de cette forte pression, une partie de la population a senti la nécessité de renforcer les mesures de protection. Par contre, certaines personnes veulent qu’on leur cède une partie ou la totalité de l’espace classé. Dans ce cas, la forêt serait transformée un espace où chacun aurait le droit d’exploiter librement. La question qu’il faut se poser est de savoir si la forêt classée de Koutal peut échapper à ces sollicitations contradictoires, c'est-à-dire la conservation de la forêt pour le bétail, sa protection contre la salinité et le déclassement pour les besoins des populations locales.


Auteur(s) : FAYE Babacar, NDIAYE Paul, BA Alioune
Pages : pp 23-36
Année de publication : 2010
Revue : Annales de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines,
N° de volume : N" 40lB
Type : Article
Statut Editorial : Revue indexée et abstractée
Mise en ligne par : FAYE Babacar