Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

(2019). Investigations ethnobotaniques de Momordica charantia Linn (Cucurbitaceae) au Sénégal.

La ne?cessite? d’habilitation des plantes utilise?es en me?decine traditionnelle africaine a suscite? des investigations sur Momordica charantia Linn (Cucurbitaceae) dont les connaissances sont empiriques. L’e?tude ethnobotanique a e?te? mene?e dans quatre (4) re?gions du Se?ne?gal pendant la campagne 2016/2017, dans le but de pre?ciser ses diffe?rents usages en pratiques me?dicales et voire alimentaires. Lesre?sultats montrent que les feuilles et la tige sont utilise?es chacune dans 91,50% des cas. Elles sont utilise?es essentiellement pour traiterles dermatoses (92%), la fatigue (90,5%), les maux de ventre (90,5%), le paludisme (87,5%), les he?morroi?des (56,5%). Les fruits, baies de petites tailles, de 5 a? 15 cm de diame?tre, jaune orange?avec une pulpe rouge sont consomme?s dans 38% des cas mais ne font l’objet d’aucune transformation. Les graines de 10 a? 16 mm ne sont aucunement pas consomme?es au Se?ne?gal me?me si elles contiennent de l’huile. Ces premiers re?sultats constituent une contribution dans la mise en place d’une base de donne?es ethnobotanique sur Momordica charantia au Se?ne?gal et ouvrent des perspectives de recherche sur l’apport nutritionnel du fruit et de la composition de son huile.


Auteur(s) : Baldé S., Ayessou N. C., Guèye M., Ndiaye B., Sow A., Cissé O.I.K., Cissé M. et Diop C.M.
Pages : 466-474.
Année de publication : 2019
Revue : International Journal of Biological and Chemical Sciences
N° de volume : 13 (1)
Type : Article
Mise en ligne par : GUEYE Mathieu