Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

ANALYSE DES EFFETS DE LA PLUVIOMETRIE SUR LE PIB AGRICOLE AU SENEGAL

Le secteur agricole au Sénégal est dominé par les cultures pluviales dont l’arachide et le mil qui occupent la majeure partie des terres cultivables en hivernage. Sa contribution au PIB reste faible par rapport aux secteurs tertiaire et secondaire. Une des principales raisons de cette situation est sa forte dépendance aux conditions climatiques et notamment à la pluviométrie. Dans cette recherche nous nous proposons d’étudier l’analyse des effets de la pluviométrie sur le PIB du sous- secteur agricole au Sénégal. L’étude couvre une période de 35 ans allant de 1980 à 2015 et concerne tout le territoire national. Les résultats des tests économétriques par la technique des Moindres Carrés Ordinaires (MCO) montrent que la variation pluviométrique influence les résultats économiques du secteur agricole. L’étude montre qu’à chaque fois que la pluviométrie baisse, les productions et les valeurs économiques du mil et de l’arachide suivent la même tendance. Ainsi une bonne pluviométrie a un effet positif sur la production agricole qui à son tour influence positivement le PIB agricole.


Auteur(s) : S. SOW, B. FAYE, P. MENDY
Année de publication : 2020
Revue : Agronomie Africaine
N° de volume : 32 (3) :
Type : Article
Mise en ligne par : MENDY Pierre