Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Variation de la production agricole et sa valeur ajoutée par rapport à la pluviosité au Sénégal

Dans cet article, nous tentons d’analyser l’influence de la qualité de la pluviométrie sur la production des cultures pluviales (mil et arachide) à l’échelle des zones agro-écologiques du Sénégal et sur la croissance du sous -secteur agricole pour l’ensemble du pays. Un indice de référence de qualité de la pluviométrie (Irqp) relatif à la culture et à la zone agro-écologique est déterminé et soumis aux différentes analyses. Les résultats montrent une forte variabilité de la pluviométrie caractérisée par trois grandes périodes entre 1960 et 2015. La production du mil peut être cultivée dans tout le territoire national et celle de l’arachide ne rencontre pas de problème dans les zones du sud, sud-est et bassin arachidier sud. Après la période de grande sécheresse (1970-1980), la production d’arachide n’est plus stable dans les autres zones. Le résultat de l’analyse de la variation de la croissance agricole par rapport à la pluviométrie atteste une relation linéaire. Cette situation confirme la prédominance des cultures pluviales dans le PIB agricole, notamment le mil et l’arachide qui occupent environ 86 % des terres cultivées.


Auteur(s) : Sadibou SOW 1 *, Amsatou THIAM 1, Pierre MENDY 3, Saliou NDIAYE et François Joseph CABRAL
Pages : 16 - 30
Année de publication : 2018
Revue : Afrique SCIENCE
N° de volume : 14(4)
Type : Article
Mise en ligne par : MENDY Pierre