Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Complications des sinusites : à propos de 80 cas colligés dans les services d’ORL et de neurochirurgie du CHNU de Fann à Dakar

Introduction Les complications locorégionales des sinusites sont dominées par des atteintes oculo-orbitaires et/ou cranio-encéphaliques pouvant engager le pronostic vital et fonctionnel. Le but de cette étude est de rapporter leurs aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Matériel et méthodes Il s’agit d’une étude rétrospective portant sur les patients hospitalisés pour complications de sinusites dans les services d’ORL et de neurochirurgie du centre hospitalier national universitaire (CHNU) de Fann, entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2016. Résultats Quatre-vingt dossiers ont été colligés. L’âge moyen était de 18,5 ans avec une prédominance masculine. Le délai de prise en charge était en moyenne de18,2 jours. Les complications cranio-encéphaliques ont été les plus fréquentes (54 cas : 67,5 %), dominées par l’empyème sous-dural (30 cas) et les abcès cérébraux (10 cas). Les complications oculo-orbitaires ont concerné 17 patients (21,25 %) avec la cellulite orbitaire (52,9 %) et l’abcès palpébral (29,4 %) au premier plan. Neuf patients (11,25 %) présentaient à la fois une complication cranio-encéphalique et oculo-orbitaire. Les sinusites aiguës (82,5 %) ont été les plus grandes pourvoyeuses de complications. Une atteinte pansinusienne a été notée chez 52,5 % des patients. Le traitement médical a consisté en une antibiothérapie à large spectre associant des céphalosporines de 3e génération (C3G), le métronidazole et la gentamycine dans les complications cranio-encéphaliques, l’amoxicilline acide clavulanique et le métronidazole dans les complications oculo-orbitaires. Trente-quatre patients (42,5 %) ont bénéficié d’un drainage chirurgical sinusien. Le drainage neurochirurgical a été réalisé dans 35 cas (43,75 %). L’évolution a été marquée par une mortalité de 6,25 % (5 cas) et des séquelles dans 16,25 % des cas. Conclusion Avec un taux de mortalité de 6,25 % et des séquelles fonctionnelles importantes, les complications des sinusites restent graves dans nos contrées. L’amélioration du pronostic passe par une prise en charge plus précoce et une meilleure coordination entre les acteurs.


Auteur(s) : M.S.Diouf, A.Tall, C.Ndiaye, A.Thiam, R.Deguenonvo, M.Ndiaye
Pages : 429-432
Année de publication : 2020
Revue : Annales françaises d'Oto-rhino-laryngologie et de Pathologie Cervico-faciale
N° de volume : Volume 137,6, December 2020
Type : Article
Mise en ligne par : TALL Abdourahmane