Accueil > Résultats de la recherche > Suite de la publication

Le mal des fantômes (1933-1944) ou Fondane au croisement de l’intermedialité

Le titre Le Mal des fanto?mes est me?taphorique. Le recueil de poe?mes est impre?gne? d’un imaginaire profonde?ment pictural et spectatoriel. Le fanto?me est la vraie vie de Fondane. C’est le re?el ve?cu et imagine? de son existence. L’œuvre multifonctionnelle est inse?re?e dans une dimension d’e?largissement et d’aboutissement a? l’intermedialite?. Sa valeur cre?ative lui confe?re une situation pre?destine?e a? e?pouser une vision artistique, a? la limite, cine?matographique des attributs qui la composent. Le poe?te-juif est de?tenteur d’un ve?cu qui garantit un imaginaire the?matique dont les caracte?ristiques posent les conditions d’enrichissement esthe?tique du poe?me : juif de?porte?, souffrance, stigmatisation, solitude, re?volte. Ces conside?rations pour un juif isole? exposent a? l’e?cran un recueil qui n’est plus conside?re? comme une simple œuvre de fiction, mais un univers me?diatique a? l’inte?rieur duquel des composantes se croisent et s’entrecroisent et font fonctionner la peinture, la photographie, le cine?ma et tous les arts ne?cessaires a? l’affranchissement de la poe?sie pre?suppose?e a? circuler librement dans une poe?tique de me?dias et de me?diations.


Auteur(s) : Oumar DIÈYE
Pages : 329-345
Année de publication : 2021
Revue : Akofena Revue scientifique des Sciences du Langage, Lettres, Langues et Communication
N° de volume : 3
Type : Article
Mise en ligne par : DIEYE Oumar